La Porsche Supercup roulera au carburant synthétique en 2021

La Porsche Supercup roulera au carburant synthétique en 2021

Porsche Supercup



La Porsche Supercup roulera au carburant synthétique en 2021

(RacingNews.fr) – ExxonMobil et Porsche ont conclu un nouvel accord sur le développement et l’utilisation de carburants renouvelables dans la Porsche Supercup. Dans le cadre de la coupe monotype, toutes les nouvelles voitures de course 911 GT3 Cup rouleront initialement avec un « carburant de course renouvelable » essentiellement biosourcé compilé par ExxonMobil à partir de la saison 2021.

La Porsche 911 GT3 Cup de 2021 sera alimentée par des carburants électroniques.
Zoom

Les carburants électriques produits à partir d’hydrogène et de CO ? capté dans l’air seront ensuite utilisés pendant la saison 2022. Porsche et ExxonMobil utilisent la Porsche Supercup pour prouver l’adéquation des carburants renouvelables et synthétiques dans les conditions les plus difficiles. En outre, l’expérience doit être recueillie en vue d’un futur développement conjoint du combustible.

Le premier essai sur circuit des « carburants de course renouvelables » est prévu aujourd’hui à Zandvoort, aux Pays-Bas. Là – comme pendant toute la saison 2021 – la première version du carburant sera utilisée. Il s’agit principalement d’un biocarburant avancé dont les matières premières sont des déchets organiques.

Sur cette base, une équipe de scientifiques et d’ingénieurs d’ExxonMobil a composé un carburant de course qui a montré son potentiel de réduction significative des émissions de CO2 lors des premiers tests.

Au cours de la saison 2022, les deux entreprises prévoient de déployer la deuxième version des « Renewable Racing Fuels », qui sera composée en grande partie d’e-carburants. Ces carburants électroniques sont au cœur de la collaboration entre ExxonMobil et Porsche.

Les carburants électriques sont des carburants synthétiques produits avec de l’énergie renouvelable à partir de l’hydrogène et du dioxyde de carbone présents dans l’air. Avec le « carburant de course renouvelable » à base d’e-fuel, une réduction des émissions de CO2 allant jusqu’à 85 % est possible s’il est conforme à la norme actuelle sur les carburants après le mélange requis à cet effet.

« Les véhicules à propulsion purement électrique sont une priorité absolue pour nous », souligne Michael Steiner, membre du directoire chargé de la recherche et du développement chez Porsche. « Les carburants électriques sont un excellent complément à notre stratégie d’entraînement. Ils offrent à nos clients la possibilité de conduire des voitures à moteur à combustion et des hybrides rechargeables de manière pratiquement neutre en termes de CO2. »

« En travaillant avec ExxonMobil, nous pouvons tester les e-carburants dans des conditions exigeantes sur le circuit de course. Nous franchissons ainsi une nouvelle étape vers un e-carburant commercialisable et à faible émission de CO2, capable de remplacer les carburants classiques. »

Les e-carburants proviendront de l’usine pilote Haru Oni au Chili. L’énergie éolienne et l’eau sont utilisées pour créer de l’hydrogène « vert », qui est ensuite combiné au dioxyde de carbone de l’air pour créer du méthanol. Dans l’étape suivante du processus, appelée synthèse méthanol-essence, la technologie sous licence d’ExxonMobil convertit le méthanol en une essence brute synthétique. Dans la phase pilote, plus de 130 000 litres d’e-carburants doivent être produits par an à partir de 2022.

« Au cours des 25 dernières années, nous avons travaillé avec Porsche pour développer des produits de haute performance qui correspondent aux performances des véhicules Porsche sur le circuit de course ainsi que sur la route », a déclaré Andy Madden, responsable de la stratégie et de la planification chez ExxonMobil Fuels & Lubricants.

« Notre collaboration continue autour des carburants renouvelables et des carburants électroniques est déterminante pour évaluer les capacités techniques et la faisabilité commerciale des carburants qui permettent de réduire considérablement les émissions. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *