Larry ten Voorde applaudit à Monza

Larry ten Voorde applaudit à Monza

Porsche Supercup



Larry ten Voorde applaudit à Monza

(RacingNews.fr) – Grande joie pour Larry ten Voorde (MRS GT-Racing) : sur le circuit italien Autodromo Nazionale Monza, le Néerlandais a remporté sa première victoire en Porsche Supercup.

Larry ten Voorde gagne à Monza et est désormais un prétendant au championnat.
Zoom

« J’ai eu la chair de poule lorsque je suis monté sur le podium et que l’hymne néerlandais a été joué. Mon départ était bon, mais bien sûr j’ai aussi profité un peu de la collision dans le premier virage », a déclaré ten Voorde. Le jeune homme est donc déjà le cinquième coureur à remporter une course cette saison.

Michael Ammermüller (Lechner Racing) et Joey Mawson (Team Australia) sont également montés sur le podium lors de la huitième manche, dimanche. Cela signifie que le championnat ne sera pas décidé avant la finale à Mexico City. Lors du double tour, 40 points seront encore attribués. Ammermüller (Lechner Racing, 110 points), ten Voorde (96 points) ainsi que les Porsche Junior Julien Andlauer (Lechner Racing, 92 points) et Ayhancan Güven (Almeras, 88 points) ont les meilleures chances.

Les choses se sont agitées dès le départ sur le circuit traditionnel de 5,793 kilomètres. Emmenés par le poleman et Porsche Junior Jaxon Evans (NZ/Fach Auto Tech), 32 Porsche 911 GT3 Cup sont entrées dans la première chicane. Là, les voitures d’Evans et de Güven sont entrées en contact. Alors qu’Evans perd plusieurs places en conséquence, Güven prend la tête.

Le coureur turc junior a défendu la première position jusqu’à la fin de la course après 15 tours. Cependant, Güven a reçu une pénalité de cinq secondes pour la collision avec Evans. Par conséquent, le rival le plus féroce de Güven, ten Voorde, a pris la première place et a célébré sa première victoire dans la coupe internationale monotype.

Ammermüller suivait à 0.893 secondes derrière le pilote MRS et est donc le nouveau leader du championnat. « Le facteur décisif était que j’ai bien passé le premier virage et, surtout, sans aucun dommage. Après ça, j’ai attendu que Joey Mawson fasse une erreur. La patience a payé », déclare M. Ammermüller.

La recrue Mawson a fêté ses débuts sur le podium de la Supercup. L’Australien s’est longtemps défendu avec acharnement contre Ammermüller sur la piste du Royal Park – mais au dixième tour, le vétéran l’a dépassé.

« C’était une course fantastique avec un super résultat pour moi. Malheureusement, une petite erreur m’a coûté la deuxième place. Néanmoins, je suis ravi d’être monté sur le podium », déclare Mawson. Detlev von Platen, membre du conseil d’administration chargé des ventes et du marketing, et Michael Dreiser, responsable des ventes de sport automobile, ont remis les trophées sur le podium.

Mikkel Pedersen (Dinamic Motorsport) a vu le drapeau à damier en quatrième position. Güven a été classé en cinquième position en raison de la pénalité de temps. Porsche junior Evans a terminé sixième. « Mon départ n’a pas été optimal. Néanmoins, j’étais en tête jusqu’à ce que j’entre en contact avec Ayhancan Güven. C’était la scène clé, bien sûr. Au final, j’ai quand même pu terminer en sixième position », a analysé le Néo-Zélandais.

Dylan Pereira (Lechner Racing) et Al Faisal Al Zubair (Lechner Racing) suivent derrière Evans. Porsche Junior Andlauer a dû se retirer prématurément de la course. Le jeune homme de 20 ans a glissé hors de la piste au troisième tour, causant de graves dommages à sa voiture. « Je me débrouillais bien et j’ai pu progresser de cinq places depuis la 13e position. Cela rend la retraite d’autant plus ennuyeuse », a déclaré M. Andlauer.

Roar Lindland (Almeras) a remporté sa huitième victoire de la saison dans la catégorie Pro-Am. Philipp Sager (Dinamic Motorsport) et Clement Mateu (Almeras) complètent le podium. Gianmarco Quaresmini (Brescia) et Alberto Cerqui (Preseglie), qui ont pris le départ pour Dinamic Motorsport de Reggio Emilia en Italie, avaient un match à domicile ce week-end.

Au total, 21 nations étaient représentées lors de la huitième manche de la saison, soit plus que jamais dans l’histoire de la série de courses. Pour sa finale de saison, la Porsche Supercup se rend à Mexico du 25 au 27 octobre. Sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez, la coupe internationale one-make tiendra pour la troisième fois ses deux dernières courses de la saison. Au cours des deux dernières années, Ammermüller y a été couronné champion de la Supercup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *