Porsche-Supercup : victoire de départ à l'arrivée pour le junior Porsche Preining

Porsche-Supercup : victoire de départ à l’arrivée pour le junior Porsche Preining

Porsche Supercup



Porsche-Supercup : victoire de départ à l'arrivée pour le junior Porsche Preining

(RacingNews.fr) – La septième manche de la Porsche Supercup sur le circuit de Spa-Francorchamps restera longtemps dans les mémoires de Thomas Preining comme un week-end parfait : Meilleur temps à toutes les séances d’entraînement, pole position et victoire souveraine au départ et à l’arrivée. « J’étais très rapide dans les premiers tours et j’ai pu prendre une telle avance sur mes poursuivants qu’ils n’avaient plus de vent. Avec cette avance, j’ai ensuite pu contrôler la course », explique Preining. Le Néerlandais Larry ten Voorde a pris la deuxième place devant Zaid Ashkanani du Koweït.

Thomas Preining a remporté la victoire en partant de la pole position
Zoom

Devant des tribunes de Formule 1 pleines à craquer, 33 pilotes de 15 nations ont pris le départ par 18 degrés Celsius et sous le soleil. Dès l’extinction des feux de signalisation, Preining a fait passer les 485 ch de sa Porsche 911 GT3 Cup sur l’asphalte de manière presque parfaite et a également gardé l’avantage à l’accélération en sortie du premier virage. Au fil de la course, le jeune homme de 20 ans s’est détaché de plus en plus du peloton et a franchi la ligne d’arrivée en tête après onze tours, avec 4,1 secondes d’avance.

Pour Preining, c’est la troisième victoire de la saison en Porsche Supercup. Ten Voorde a quant à lui obtenu son meilleur résultat de la saison. Le jeune homme de 21 ans est parti de la troisième position et s’est placé juste derrière le junior Porsche Julien Andlauer, parti de la deuxième place. Après le premier tour, le pilote de Project 1 a dépassé le jeune homme de 19 ans sur la ligne droite de départ et d’arrivée. Ten Voorde n’a plus cédé sa deuxième place jusqu’à la fin. « J’ai tout de suite mis la pression sur Julien, c’est exactement ce que j’avais prévu. Monter sur le podium d’un circuit traditionnel comme Spa me fait particulièrement plaisir », a déclaré le pilote de Boekelo, aux Pays-Bas.

Premier podium pour Zaid Ashkanani

Ashkanani a terminé la course sur le circuit des Ardennes en troisième position, 3,4 secondes derrière ten Voorde. « J’adore ce circuit, ce qui rend cette troisième place très spéciale pour moi. Ce qui était important, c’est que j’ai pu tenir tête à Julien dans le neuvième tour », a déclaré Ashkanani. Le jeune homme de 24 ans est ainsi monté sur le podium dimanche pour la première fois de la saison. Mattia Drudi a été rapide : parti en huitième position, l’Italien s’est d’abord hissé à la cinquième place en effectuant plusieurs dépassements. Dans le dernier tour, le jeune homme de 20 ans a même réussi à se hisser à la quatrième place après avoir placé sa 9e voiture devant Andlauer.

Photos : Porsche-Supercup 2018 à Spa-Francorchamps

Le junior Porsche a donc dû se contenter de la cinquième place. « Mon départ était plutôt bon, mais dans le duel avec Larry ten Voorde, j’ai malheureusement glissé un peu sur l’herbe. Je me suis ensuite battu pour remonter, mais en remontant, mes pneus n’étaient plus optimaux et Mattia Drudi était trop rapide à la fin », explique Andlauer.

Le Britannique Nick Yelloly a pris la sixième place. Michael Ammermüller a franchi le drapeau à damier en septième position. L’Allemand reste donc en tête du championnat. Son avance sur Yelloly n’est toutefois plus que de deux points. Jaap van Lagen a pris la huitième position devant Florian Latorre. Au classement ProAm, Nicolas Misslin s’est assuré la première place. Pour le Français, il s’agit de sa première victoire dans sa catégorie.

Bonne première course pour Felix Rosenqvist

Le Suédois Felix Rosenqvist a effectué sa première course en Porsche Supercup. Ce week-end, le double vainqueur du traditionnel Grand Prix de Macao était dans le cockpit de la voiture VIP de Porsche. Après avoir obtenu la dixième place sur la grille de départ lors des qualifications, Rosenqvist, pilote de Formule E, a défendu avec succès sa place sur le circuit de 7,004 kilomètres jusqu’à la fin de la course.

« Je suis heureux de ce résultat. Bien sûr, j’aurais aimé aller un peu plus loin, mais pour cela, j’aurais dû prendre plus de risques. Cependant, je ne voulais pas que quelqu’un perde des points importants au championnat à cause d’une manœuvre trop risquée. Dans l’ensemble, ce fut un week-end riche en action », a déclaré Rosenqvist.

Après sept manches, Ammermüller est toujours en tête du championnat. Le pilote de 32 ans occupe la première place avec 100 points. Yelloly, deuxième, a pu récolter 98 points. Preining est troisième avec 85 points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *