Quel est l'avenir des supercars australiennes ?

Quel est l’avenir des supercars australiennes ?

Supercars



Quel est l'avenir des supercars australiennes ?

(RacingNews.fr) – La marque automobile australienne Holden, établie de longue date, disparaîtra de la scène à la fin de 2020, après plus de 160 ans. Une décision qui pourrait également avoir des conséquences considérables pour l’ancienne série V8 Supercars, qui ne porte plus que le nom de Supercars.

Il n’est pas clair si et comment les choses vont continuer pour Holden en Supercars.
Zoom

Après le retrait de Nissan, Holden sera le seul autre constructeur aux côtés de Ford pour la saison 2020, fournissant 17 des 25 voitures de la grille. Holden s’était initialement engagé à participer à la série Supercars jusqu’à la fin de 2021, mais il n’est pas certain que le maintien de sa participation après l’abandon de la marque ait un sens du point de vue de la société mère General Motors.

La division sport automobile de Holden semble avoir été prise au dépourvu par la décision du siège social à Détroit lundi, évitant un engagement clair de poursuivre son implication avec l’équipe Triple Eight sponsorisée par Red Bull au-delà de 2020.

L’équipe de l’usine se consulte sur la nouvelle situation

« Nous sommes heureux de notre annonce [bis mindestens 2021 teilzunehmen] Nous allons travailler avec l’équipe Red Bull Holden Racing pour déterminer les implications de cette décision. Nous aurons également des discussions avec les organisateurs du Supercars et nous fournirons des informations à ce sujet en temps voulu », a annoncé Holden.

Sur la scène des Supercars, la décision de General Motors de mettre fin à Holden à la fin de l’année a provoqué la consternation générale. L’ancienne équipe d’usine Walkinshaw Andretti, qui continuera d’aligner deux voitures Holden Commodore dans la série Supercars en 2020, a annoncé :

« Nos pensées vont à tous les hommes et femmes incroyables qui travaillent pour Holden, aux concessionnaires, aux clients et à tous les fans de Holden affectés par la décision d’aujourd’hui. Notre équipe a travaillé avec succès avec Holden en Australie pendant trois décennies ».

La nostalgie d’un partenaire de longue date

« C’est une grande honte de les voir partir maintenant. Nous sommes reconnaissants pour leur soutien et fiers de ce que nous avons accompli ensemble, notamment sept victoires au Bathurst 1000 et six championnats des pilotes », a déclaré l’équipe.

L’abandon de la marque à la fin de l’année est le point final négatif d’un déclin qui dure depuis des années pour l’entreprise, fondée en 1865. En 2017, General Motors avait cessé la production des véhicules Holden en Australie. Ce n’est que fin 2019 qu’il a été annoncé que les modèles Commodore et Astra ne seraient plus vendus en Australie à l’avenir.

Puis, lundi, General Motors a annoncé la fin définitive de Holden. « À la suite d’une évaluation complète, nous ne sommes pas en mesure de donner la priorité aux investissements qui seraient nécessaires pour assurer le succès de Holden en Australie et en Nouvelle-Zélande à long terme », a déclaré Julian Blissett, vice-président senior de General Motors.

La décision de GM est « basée sur des considérations globales ».

« Cette décision est fondée sur des considérations mondiales et n’a rien à voir avec le travail acharné, le talent et le professionnalisme de l’équipe Holden », a ajouté M. Blissett. À l’avenir, General Motors prévoit de commercialiser des véhicules de la marque Chevrolet en Australie. On ignore encore aujourd’hui si elles seront également utilisées dans le sport automobile.

En 2022, de nouvelles règles techniques seront introduites dans la série Supercars. Les voitures de la Gen3 devraient également permettre l’utilisation de modèles à deux portes, ce qui pourrait signifier la Camaro ou la Corvette de Chevrolet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *