Victoire de P17 après une fracture de la clavicule !

Victoire de P17 après une fracture de la clavicule !

Supercars



Victoire de P17 après une fracture de la clavicule !

(RacingNews.fr) – Shane van Gisbergen écrit son conte de fées personnel lors de la deuxième manche de la saison des V8 Supercars à Sandown : le Néo-Zélandais ne remporte pas seulement sa première course après une clavicule cassée, il triomphe également avec sa Holden Commodore depuis la 17e place sur la grille de départ !

Shane van Gisbergen (à droite) dans la manœuvre décisive à Sandown.
Zoom

La course de rattrapage de Van Gisbergen a commencé dès le départ : dans le premier tour et demi, il avait déjà gagné quatre places avant que la course ne soit neutralisée. Après le redémarrage, van Gisbergen a éliminé ses rivaux les uns après les autres sur la piste et par la stratégie des stands.

Sa tactique a pleinement porté ses fruits : Le champion 2016 des Supercars a terminé son arrêt au stand en dernier et, avec les pneus les plus frais du plateau, a soufflé pour l’attaque. A quelques tours de l’arrivée, le groupe de tête composé de Chaz Mostert, Cam Waters et Jamie Whincup a été rejoint.

Van Gisbergen a profité des difficultés de ce groupe et n’a fait qu’une bouchée du trio. Dans l’avant-dernier tour, le pilote Holden a rattrapé Mostert et Whincup au virage 4, et dans le dernier tour, il a également dépassé Waters. La sensation était parfaite : Van Gisbergen a remporté la course après 36 tours devant Waters et Whincup.

Shane van Gisbergen : le départ ne sera connu qu’après les essais.

V8 Supercars Sandown 2021 : Les meilleurs moments de la course 1

Van Gisbergen après sa sortie à la hussarde : « J’ai été tellement aidé ces dernières semaines par de bons chirurgiens, des caissons hyperbares, ma merveilleuse amie qui s’est occupée de moi et notre physio. Ces deux semaines ont été assez difficiles, mais je me sens bien dans la voiture. Et la voiture est évidemment géniale. J’espère que c’était bon à regarder, j’ai certainement essayé ! »

Il n’était pas clair avant la fin de l’entraînement que van Gisbergen participerait à la compétition. « Sur le tour extérieur, j’ai touché le bord du trottoir dans le virage 2 et je savais que ça allait être bon ou mauvais. Ça a fait mal, mais j’ai fait avec. Comme je l’espérais. J’ai un peu mal aux côtes, mais je peux rouler l’esprit tranquille », a déclaré van Gisbergen à Fox Sports après l’entraînement.

Chris Brady, le physio de l’équipe de van Gisbergen, Triple Eight, a également exprimé sa confiance après l’entraînement : « Il a dit qu’il avait mal, ce à quoi nous nous attendions. Mais il l’a fait là où ça va et pas dans les endroits qui nous inquiétaient. »

Une position différente du volant comme clé

Shane van Gisbergen a conduit à la victoire avec une position différente du volant.

L’équipe Triple Eight a également fait tout son possible pour faciliter le travail de van Gisbergen dans la voiture. Le plus utile était une nouvelle position du volant dans le cockpit. « Nous avons commencé par réduire la résistance lors du passage des vitesses. Mais tout était dans le mouvement, lever le bras et tout ça. J’ai donc dû abaisser le volant et le rapprocher de moi », explique M. van Gisbergen.

« Cela m’a paru un peu étrange, mais une fois sur la piste, j’ai pu m’y habituer. Après cela, je suis passé à un frein à main à bouton sur le volant. Mais je n’ai pas eu un bon départ avec ça, alors je suis revenu au frein à main normal. Il était difficile d’accumuler suffisamment de pression pour le départ », poursuit van Gisbergen.

Au final, les mesures prises se sont avérées être un succès total. Van Gisbergen entre également dans l’histoire avec sa troisième victoire de la saison dans la troisième course de V8 Supercars de 2021 : Aucun pilote n’a jamais gagné à Sandown à partir d’une plus mauvaise position sur la grille que le pilote Holden.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *