Vidéo : Le chaos des arrêts au stand lors de l'ouverture du Supercars 2019.

Vidéo : Le chaos des arrêts au stand lors de l’ouverture du Supercars 2019.

Supercars



Vidéo : Le chaos des arrêts au stand lors de l'ouverture du Supercars 2019.

(RacingNews.fr) – La saison 2019 des Australian Supercars Series a démarré le week-end dernier sur le circuit court de l’ancien circuit de rue de Formule 1 à Adélaïde.

La Mustang de Chaz Mostert (photo : avant la course) était transversale dans la voie des stands.
Zoom

Le champion en titre Scott McLaughlin (DJR-Penske) a donné à la Ford Mustang deux victoires en course pour ses débuts. Pendant ce temps, Chaz Mostert (Tickford-Ford) et Rick Kelly (Kelly-Nissan) ont été responsables de la plus grande surprise.

Lors de la course de dimanche, Mostert et Kelly sont entrés en collision dans la voie des stands au moment où tout le peloton s’était arrêté pour un arrêt aux stands pendant une période de voiture de sécurité. La Ford Mustang de Mostert était transversale dans la voie des stands et a provoqué le chaos.

Cause de la collision : Mostert a reçu un signal de départ trop tôt de la part de son équipage de Tickford et a ensuite été contourné par le Kelly qui approchait. Alors que Mostert a reçu une pénalité de conduite et s’est immédiatement excusé auprès de Kelly après la course, le patron de l’équipe de Mostert, Tim Edwards, rejette la faute sur le pilote Nissan.

« Honnêtement, je blâme Rick. C’était juste stupide de sa part de lui rentrer dedans et de ruiner sa propre course aussi. Il y a une pédale au milieu qu’il n’a pas touchée, » le patron de Tickford suggère que Kelly aurait dû freiner.

Le conducteur de Nissan Rick Kelly a renversé Mostert – les avis divergent Zoom

Kelly, bien sûr, voit les choses différemment et rejette au moins une partie de la responsabilité sur Mostert : « J’étais déjà à côté de lui. Quand on s’est touché, je pensais qu’il savait que j’étais là. Mais au lieu de contrecarrer, il m’a foncé dessus une deuxième fois. Encore une fois, j’ai pensé, maintenant il sait. Puis, au troisième contact, sa voiture s’est croisée devant la mienne. C’était maladroit de notre part à tous les deux. »

En raison du chaos qui a régné dans la voie des stands d’Adélaïde, une nouvelle règle sera introduite à partir de la quatrième course de la saison (Phillip Island, 13/14 avril), selon laquelle la voie des stands restera fermée au début d’une phase de voiture de sécurité. Cela suit l’exemple d’autres séries de courses, comme le NASCAR.

Avant que l’action ne commence à Phillip Island, le calendrier 2019 du Supercars comprend encore les week-ends de course du programme de soutien de la Formule 1 à Melbourne, puis à Symmons Plains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *