Fin dramatique dans la nuit : Norbert Michelisz Champion WTCR 2019 !

Fin dramatique dans la nuit : Norbert Michelisz Champion WTCR 2019 !

WTCR



Fin dramatique dans la nuit : Norbert Michelisz Champion WTCR 2019 !

(RacingNews.fr) – Un pilote Hyundai remporte également le championnat des pilotes lors de la deuxième saison du World Touring Car Championship (WTCR). Norbert Michelisz a assuré le titre dimanche lors d’une course sous la pluie, parfois dramatique, sous les projecteurs de l’ancien circuit de Formule 1 de Sepang, succédant à son coéquipier Gabriele Tarquini, qui était devenu le premier champion WTCR en 2018.

Norbert Michelisz est le champion 2019 de la World Touring Car Cup.
Zoom

Pour Michelisz, qui était venu au sport automobile en tant que joueur en ligne, c’est pour l’instant le couronnement de sa carrière. « C’est incroyable, je ne sais pas quoi dire », a déclaré Michelisz. « C’était une journée tellement difficile avec les trois courses. Mais au final, peu importe comment on l’a fait. C’est pour mon équipe, ma famille, mes amis et tous les fans hongrois qui m’ont soutenu. »

Michelisz avait commencé la finale en Malaisie avec une avance de neuf points sur Esteban Guerrieri du German Honda Team Münnich, après quatre victoires cette saison. Après une performance dominante lors des qualifications, qui s’est terminée par des pole positions pour les courses 1 et 3, le Hongrois a porté son avance à 15 points.

Le chaos de la deuxième course rend la course au titre passionnante

Après un départ et une arrivée victorieux dans la première course, Michelisz était clairement en route pour le championnat, mais dans la deuxième course, Guerrieri est revenu à la charge. Au premier tour, l’Argentin est passé de la neuvième place sur la grille à la première place dans des conditions humides, tandis que Michelisz a temporairement quitté le top 10.

WTCR Malaisie : Chaos dans la course 2

Après un tour de départ sauvage de la deuxième course WTCR à Sepang, la Hyundai de Nick Catsburg est en feu !

Même une interruption de la course après l’accident d’incendie de Nick Catsburg (Hyundai) n’a pas pu arrêter Guerrieri. Avec sa quatrième victoire de la saison, il a réduit l’écart avec Michelisz, qui a terminé huitième, à dix points.

Cela a ouvert la voie à la 30ème et dernière course de la saison, où les deux prétendants au titre, Michelisz et Guerrieri, sont partis des positions 1 et 2. Avec la piste encore humide, Guerrieri s’est mieux échappé, tandis que Michelisz a chuté à la quatrième place derrière Mikel Azcona (Cupra) et Johan Kristoffersson (Volkswagen), qui est parti en trombe de la 22e place sur la grille.

Une collision ruine les chances de titre de Guerrieri

Dans cette constellation, Guerrieri aurait remporté le titre avec une avance de deux points, mais Azcona, Kristoffersson et Michelisz ont conduit de manière agressive et ont livré une bataille passionnante pour la première place. Il en résulte un contact entre Guerrieri et Azcona, après quoi Guerrieri doit sortir de la piste en roulant dans l’herbe.

Johan Kristoffersson a été le meilleur pilote VW en tant que débutant Zoom.

Le radiateur de sa Honda a ramassé tellement d’herbe que le moteur a surchauffé et Guerrieri a dû rentrer aux stands. Michelisz est ainsi assuré du titre. Le Hongrois s’est ensuite ménagé et s’est contenté de la cinquième place. La dernière victoire de l’année est revenue au double champion du monde de rallycross Johan Kristoffersson, qui a également été le pilote Volkswagen le plus performant avec trois victoires cette saison et une sixième place au classement général.

Les pilotes de Lynk & Co, Yvan Muller et Thed Björk, qui pouvaient encore prétendre au titre avant la finale à Sepang, ont finalement dû se contenter des troisième et quatrième places du championnat. Cependant, ils ont assuré le titre par équipe à la marque chinoise et à l’entrée suédoise Cyan. BRC-Hyundai et Münnich-Honda ont terminé deuxième et troisième de ce classement.

Le pilote Volkswagen Benjamin Leuchter, seul Allemand à avoir pris le départ fixe cette année, a terminé sa première saison WTCR en 20e position au classement général. Le point culminant d’une saison difficile sur de longues distances pour le pilote de Duisburg a été la victoire sur son circuit national, le Nürburgring-Nordschleife, en juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *